Vérification & Validation

Back to Listing

Vérification & Validation


02 Mar, 2016


 

« doveryai, no proveryai »

Proverbe russe signifiant : fais confiance, mais vérifie ! Appliquez cet adage à vos développements, vous n’en sortirez que plus grands.

La Vérification et la Validation sont deux disciplines de l’ingénierie système liées au cycle de développement en V. Ces deux étapes du cycle visent à vérifier que votre système/produit va répondre correctement au besoin au travers de la spécification et que le produit conçu est en conformité avec cette spécification.

Validation : sommes-nous en train de développer le bon produit ?

Cette phase consiste à bien comprendre le besoin client, le valider et le challenger. On se trouve du côté fournisseur, annonçant notre conformité à son besoin, des risques et des opportunités au travers de la matrice de conformité. L’ensemble de cette étape validation du besoin est formalisée dans notre spécification produit qui sera notre point d’entrée de plus haut niveau pour notre développement (habituellement dans un système, vous rédigerez des spécifications sur base de cette spécification de haut niveau).

Vérification : sommes-nous en train de développer le système de la bonne façon ?

Cette phase consiste à vérifier tout au long du développement que notre système répond et répondra au besoin client spécifié dans notre spécification de plus haut niveau (celle-là même qui a résulté de la phase de validation). Vous prenez les exigences une par une et vérifiez que votre système les remplit toutes. Etape fastidieuse, documentée mais vitale pour vous assurer de la qualité finale du produit livré.

Ces deux étapes sont complémentaires et vous entendrez souvent parler de V&V (Vérification & Validation).

Pourquoi le V&V est nécessaire ?

Comme nous l’avons vu dans mon premier article, l’ingénierie système applique un effort conséquent au début du cycle en V car c’est là que l’effort est le plus rentable. Plus le développement est avancé, plus les risques sont forts et donc plus une erreur va coûter cher ! L’effort de validation en amont du cycle en V contribue vous vous en doutez fortement à la performance du développement en vous assurant que vous avez parfaitement compris le besoin du client, quitte à lui poser et reposer des questions « bêtes ». Je le rappelle avec vigueur, n’ayez pas peur de perdre du temps au début de vos projets à clarifier le besoin.

Avec quel effort dois-je appliquer le V&V ?

Cela dépend de votre industrie, des risques technologies, de sûreté de fonctionnement, de sécurité, des montants engagés etc.

Si vous êtes peu confiant dans vos capacités internes en V&V, faites appel à des externes experts. Votre processus n’en sera que meilleur, c’est d’ailleurs une obligation dans certaines industries à contraintes sûreté de fonctionnement fortes (medical device, aéronautique, automobile, etc.). Contactez-nous si vous ne connaissez pas d’experts. Vous pourrez avoir une évaluation préalable de vos spécifications et de tout autre document afin de vous situer en termes de meilleures pratiques.

Note : il existe d’autres représentations qui placent la validation à l’horizontal/transverse du cycle en V – je ne cautionne pas cette représentation puisqu’elle induit que la validation peut se faire tout au long du cycle en V et diminue la portée d’effectuer la validation en amont.

N’hésitez pas à nous faire part de sujets que vous souhaiteriez développer, ce blog est pour vous, pour échanger sur les problématiques industrielles et partager les meilleures pratiques pour réussir nos développements. N'oubliez pas non plus que nous recherchons d'autres contributeurs sur des sujets autour de l'industrie (innovation, etc.). Contactez-nous, échangeons et faisons de cette plateforme une plateforme dynamique gagnant-gagnant.

Share this story
comments powered by Disqus

 

Essayez Cockpit maintenant! Back to top