Dans son souci d’un environnement le plus intégré possible, SEI cherche à proposer des outils capables de se saisir de la problématique Safety tout en se faisant oublier dans l’environnement existant. Plus précisément, nous avons cherché un outil léger venant répondre à la problématique du management des risques par les modèles.

Hip-Hops est un plugin pour Matlab Simulink. C'est à dire un logiciel appelé Hip-Hops qui vient comme un complément intégré à Matlab Simulink. Ce petit plugin au nom déroutant a été développé par l'université d'Hull (Royaume-Uni) dans le cadre de projets Européens (ATESST, ATESST2, MAENAD).

Simulink Model Nous l'avons sélectionné car il est pionnier dans le développement d'outils et méthodes pour l'analyse des dépendances et l’optimisation des systèmes complexes critiques ("safety"), aussi appelés Hierarchically Performed Hazard Origin and Propagation Studies (HiP-HOPS).

HiP-HOPS supporte les techniques de Model-based, des analyses "bottom-up" et "top-down" de modèles sur tout le cycle de vie. Ces techniques ont été largement publiées au travers de plus de 100 papiers. HiP-HOPS est aujourd'hui largement reconnu comme l'une des techniques les plus avancées dans le domaine des analyses de dépendances. Nous avons personnellement reconnu que son aptitude à rassembler des architectes, des ingénieurs de tout bord et des ingénieurs safety autour de même modèle est une brique significative pour atteindre notre idéal d’un environnement intégré et basé sur les modèles.

De plus HiP-HOPS est un outil ouvert, avantage considérable lorsqu'il s'agit de qualifier un outil dans un processus sévère de sécurité. HiP-HOPS peut aussi également être connecté à d'autres langages tels SYSML ou AADL.

System Engineering Intelligence distribue donc ce complément « safety » au design en Europe. De plus System Engineering Intelligence fournit un connecteur qui convertit les modèles Simulink contenant des éléments safety et réintroduit directement le tout sous Cognition Cockpit : les risques sont créés et attachés aux composants, et sont également liés sous forme de « minimal cut set » (ou arbres de pannes minimalistes). L’intégration est complète au sein de l’environnement et permet de faire transiter la connaissance des modèles vers Cognition pour de la documentation et des analyses avancées.

Pour davantage d'informations:

 

Essayez Cockpit maintenant! Back to top